Le vitrage polycarbonate alvéolaire

Le vitrage polycarbonate alvéolaire

Réalisés à partir de résine polycarbonate et extrudés. Les vitrages organiques multi parois, reçoivent un traitement de résistance aux rayonnements ultra-violets sur les deux faces extérieures du vitrage. Les polycarbonates sont, de façon générale, des matériaux qui ont déjà été utilisés dans des applications extérieures sous forme de vitrage organiques pleins, depuis plus de 20 ans.

Ils ont montré habituellement un comportement satisfaisant aux intempéries tant au point de vue mécanique que de la transmission lumineuse, à partir du moment où ils sont protégés contre le rayonnement UV.

  • plaque fumé bronze
  • épaisseur 10 mm
  • état de surface brillant et très lisse (effet auto-nettoyant)
  • excellente résistance aux chocs, 250 fois plus résistant que le verre, 20 fois plus que les plaques en acrylique
  • supporte les écarts de température importants, plage d’utilisation de -100 à +120°C
  • densité 1,20 g/cm3, deux fois moins lourd que le verre
  • classé parmi les matériaux auto extinguibles, classement M2 selon épaisseur

Le recyclage

Notre fournisseur peut utiliser jusqu’à 25% de matière régénérée pour la fabrication des vitrages.

Contrôle

Un contrôle permanent est réalisé sur les produits. La régularité et l’efficacité de ces contrôles sont périodiquement vérifies par le CSTB 2 fois par an. Deux autres types de contrôles sont effectués :

  • Contrôles sur matières premières
  • Contrôle en cours de fabrication et sur produits finis + 1 contrôle mensuel au minimum sur un prélèvement au hasard en production. Les résines polycarbonates sont fabriques dans le respect de la norme REACH.

Processus de fabrication

  • Réception des matières premières en granules ou en poudre, stockage en silo ;
  • Opération d’extrusion avec alimentation en granules (ou en poudre), passage dans la vis d’extrusion (fusion, malaxage, homogénéisation de la matière) suivie immédiatement du passage dans la filière ;
  • Refroidissement à l’aide d’un conformateur ;
  • Application sur les faces extérieures du vitrage, recto et verso, d’un revêtement de protection absorbeur du rayonnement ultra-violet (vernis) en continu ;
  • Passage dans un four de réticulation du vernis et de séchage ;
  • Mise en place des films de protection (destinées à éviter les rayures lors du transport) et coupe à longueur de plaque

Entretien

Les solvants organiques ou les éléments abrasifs sont à exclure. Seul, le rinçage au jet d’eau à faible pression et à l’eau éventuellement additionnée de détergent non alcalin est à employer. Les solvants et les émanations de peintures, de produits d’imprégnation, ainsi que certains détergents et produits chimiques, peuvent également être corrosifs. Pour éviter tout endommagement du vitrage, il convient d’éviter le contact direct de ces produit. Il convient par ailleurs de ne pas avoir de projection directe de produits à l’aide d’aérosol sur les vitrages organiques (insecticides).